samedi 20 juin 2015

Idée #12 : faire une jupe denim ou le DIY dont VOUS êtes l'héroïne

Bonjour à toutes,

Aujourd'hui une idée dont vous allez être top super méga fière, une idée qui va faire baver les copines, un DIY que vous allez do-it-yourselfiser toute seule de A à Z... Roulement de tambour...
La Jupe Deniiim!


Déjà parce que depuis le début du blog j'ai envie de faire des DIY couture mais que je n'ose pas. C'est difficile de vous proposer de faire des vêtements sans patron, or je ne sais pas faire de patron, je me base sur ceux du commerce et je ne peux légalement pas les scanner et vous les filer, je m'attirerais des ennuis... J'ai donc feinté en proposant des idées coutures simples comme des pochettes. Mais je restais sur ma faim.
Et puis hier ma coloc m'a montré sa commande Asos et là je me suis mortifiée de jalousie sur place quand j'ai vu cette jupe. J'ai ruminé toute la nuit et ce matin, 10 heures pétantes, j'étais devant les portes de Sacrés Coupons pour acheter 1m50 de denim.
Je n'avais pas le patron pour cette jupe, mais la coupe est assez simple. Du coup, je me suis dis qu'à cela ne tienne, je vais le faire moi même et en profiter pour mettre l'idée sur le blog.

Alors lançons nous, j'ai bien plus peur de mal vous expliquer que vous de vous lancer, mais ensemble j'espère qu'on va y arriver!

Pour cette idée il vous faut :
_11 feuilles de papier
_du scotch
_une règle

_1mx1m40 de tissu denim
_7 boutons
_une bande de thermocollant (c'est facultatif mais c'est mieux)

Pour commencer, scotchez 4 feuilles ensembles par leurs côtés longs. Faites le deux fois.
Scotchez 3 feuilles ensembles par leurs côtés courts.
Vous avez maintenant 2 bandes d'à peu près 29,7x80 cm et 1 bande de 21x90cm




Les dimensions données ci-dessous correspondent à une taille 36 et à une jupe longue qui arrive à mi-mollet. Vous pouvez modifier la taille en rajoutant des centimètres ou en en enlevant.

Sur la première bande de 29,7x80cm, tracez une ligne perpendiculaire au bord face à vous, à 55cm du côté gauche. Tracez une deuxième ligne à 75cm du côté gauche. Les deux lignes ont donc 20cm d'écart et sont parallèles (tracées en rose sur la photo ci-dessous).
Tracez une ligne parallèle au bord face à vous à 28cm sur toute la longueur entre le bord gauche et la ligne à 55cm.
Placez un point à 26cm sur la ligne la plus à droite. Rejoignez le point à 28cm et le point à 26cm en faisant une ligne courbe.


Faites le même dessin sur la deuxième bande de 29,7x80cm.
Essayez de courber la ligne de 26cm comme montré sur la photo.
Si vous ne faites pas du 36, ajoutez des centimètres sur la largeur des patrons (pas sur la longueur). Ajoutez 4cm par taille (si vous faites du 40, ajoutez 8cm, du 42 : 12cm, etc.)

Vous avez votre dos et votre avant, maintenant il faut placer les pinces et les plis.
Prenez une bande, ce sera votre dos. Sur la ligne de 26cm, en partant du haut, tracez un petit trait à 8cm, puis un autre 3cm plus loin. Tracez un triangle de façon à ce que la pointe du triangle soit à 15cm du bord.
4cm plus loin tracez un nouveau petit trait, puis un autre 2,5cm plus loin. Tracez un triangle dont la pointe sera à 12,5cm du bord.
Vous avez vos deux pinces dessinées!


Prenez l'autre bande qui sera l'avant. En partant du haut tracez un petit trait à 10cm puis un deuxième 2cm plus loin, c'est le premier pli. 5cm plus loin tracez un nouveau trait, et un deuxième 3cm plus loin, c'est votre deuxième pli. Pas la peine de faire un triangle cette fois ci.

Sur la bande de 21x90cm, tracez un rectangle de 10x75cm. Cela correspond à mon tour de taille qui est de 69cm. Modifiez la selon votre tour de taille en y ajoutant 6cm pour les valeurs de couture et l'aisance.


Les meufs, si vous m'avez suivie jusque là, vous venez de faire votre premier patron!

Maintenant vous pouvez découper le tout. Placez vos éléments sur le tissu plié en deux. La ligne non courbée du dos doit être positionnée sur le pli du tissu. La ceinture doit être coupée sur une seule couche du tissu, elle n'a pas besoin d'être doublée. Epinglez, coupez.


On va commencer par les pinces. Avant de désepingler le patron des morceaux de tissu, donnez un petit (tout petit!) coup de ciseau là où sont placés les plis et les pinces afin de les retrouver sur le tissu. 


Pour les pinces il faut aussi marquer la pointe du triangle. Pour ça ma méthode à l'arrache c'est de trouer le patron à l'aide d'une aiguille et de faire un petit point au feutre à l'eau ou à la craie. 


Une fois le patron enlevé, tracez le triangles à la craie en partant des crans pour rejoindre le petit point.


Epinglez le tissu endroit contre endroit et piquez au sur la ligne tracée à la craie. Renouvelez l'opération pour les 4 pinces.


Repassez les pinces vers le dos de la jupe, les deux à gauche doivent être aplaties vers la droite, et vice versa.

Pour les plis, rejoignez les deux petits crans en pliant le tissu endroit contre endroit, plaquez le pli vers l'extérieur de la jupe (vers les côtés et pas vers ce qui sera le milieu). 



Epinglez puis piquez près du bord sur toute la largeur du pli afin de le maintenir en place.


Maintenant que vos plis et pinces sont faits, épinglez les devants de la jupe au dos. Ce sont les côtés courbés qui doivent être épinglés, endroit contre endroit, aux côtés du dos. Piquez à 1cm du bord. Ouvrez la couture au fer à repassé.


Cousez votre ourlet afin d'obtenir la longueur de jupe souhaitée.

On va maintenant s'occuper du devant de la jupe, là où seront cousus les boutons. Repliez le tissu de 3cm de chaque côté, épinglez et piquez sur tout le long à 2,5cm du bord. Cousez sur l'endroit du tissu!


C'est au tour de la ceinture. Si vous avez du thremocollant c'est mieux car cela va la rigidifier mais si vous n'en avez pas ce n'est pas grave. Donc collez le thermocollant à l'aide du fer à repasser sur toute la longueur à 1cm des bords. 


Pliez le bas de la ceinture d'1cm sur toute la longueur et marquez le pli au fer à repasser.


Epinglez le côté non plié tout autour de la taille de la jupe, endroit contre endroit et en laissant 1cm dépasser de chaque côté. Piquez à 1cm du bord.



Pliez la ceinture sur sa longueur, endroit contre endroit et épinglez les bords. On va coudre les bords afin de pouvoir retourner la ceinture. Donc piquez à 1cm du bord, trimez les coins puis retournez la ceinture.





Là il va falloir coudre à la main, c'est chiant mais c'est plus joli.
Avec le point coulé dont je vous parlais ici et qui est expliqué sur cette vidéo, vous allez coudre l'autre côté de la ceinture à l'intérieur de la jupe. C'est mieux de faire un point à la main car vous allez pouvoir coudre uniquement sur les plis du tissu et ainsi faire un point invisible. Si vous avez la flemme vous pouvez coudre à la machine mais ça fera une couture sur la ceinture qui ne sera pas très jolie...


Bref, maintenant il ne vous reste plus qu'à choisir de jolis boutons, à les coudre sur un côté de la jupe, et à faire les boutonnières sur l'autre côté. Moi j'ai mis 7 boutons, deux très rapprochés en haut car sinon lorsque l'on s'assoit ça fait un trou peu esthétique... Puis ensuite je les ai espacés de 8cm.
Moi j'ai choisi ces jolis boutons "pompiers de Paris" certainement récupérés sur des vieux uniformes par ma maman.


N'oubliez pas de faire des trous de boutonnière un peu plus grands que le diamètre du bouton.
Et pour finir vos boutonnières, l'article est ici.

TADAAAM


Vous avez votre jupe Denim!
Et le mieux c'est que si vos copines bavent dessus, vous avez le patron pour leur en faire une!

J'espère que cette idée vous a plu et que j'ai expliqué les choses assez clairement...

A très vite pour une nouvelle idée!

Anaïs

jeudi 4 juin 2015

Idée #11 : les choux à la crèèèème

Aujourd’hui une petite recette classique, une recette Marie-Antoinette… Les choux à la crème !



C’est une recette bien traditionnelle à laquelle je n’apporte vraiment rien de nouveau mais c’est tellement bon… Moi la crème vraiment, je ne m’en lasse pas ! Et puis c’est quelque chose qui peut faire un peu peur car il y a 3 étapes différentes mais ce n’est vraiment pas compliqué et ça fait son petit effet ;)



J’ai trouvé la recette par ici, apparemment elle vient de Môssieur Michalak lui même.
Mes petits conseils avant de commencer : lisez bien plusieurs fois la recette avant de commencer, je me suis moi même souvent retrouvée au milieu de recettes à ne pas savoir quoi faire ensuite et en ayant toutes les mains (les 5 mains !) prises par un fouet, une casserole, du chocolat… Et là c’est la panique !
Respectez les température et les mesures, c’est important en pâtisserie. Par exemple les œufs doivent être à température ambiante, et pour la pâte à choux il faut que le mélange soit tiède car s’il est trop chaud les œufs vont cuire dès qu’ils vont toucher la pâte. Enfin, mélangez bien ! C’est la meilleure façon de pouvoir manger ces petits trésors sans se sentir coupable : si on a fait un effort physique avant !

Pour cette recette il vous faut



Pour la pate à choux :
_125g de lait
_125g d’eau
_5g de sucre
_5g de sel
_115g de beurre
_250g d’œuf (c’est à peu près 5 œufs normaux)
_140g de farine

Pour la crème pâtissière :
_50cl de lait
_1 gousse de vanille
_6 jaunes d’œuf
_100g de sucre
_40g de maïzena
_50g de beurre

Pour le glaçage :
_200g de sucre glace
_1 blanc d’œuf
_1/2 jus de citron

Préparation des choux :
Mettez le lait, l’eau, le beurre, le sucre et le sel dans une casserole. Portez à ébullition.


Pendant ce temps tamisez la farine.


Lorsque le mélange bout, versez-y la farine tamisée d’un seul coup et remuez toujours sur le feu afin d’assécher la pâte.
Versez la pâte dans un saladier et laissez la tiédir.


En attendant, faites préchauffer votre four à 90°.
Une fois refroidie, ajoutez les œufs (à température ambiante) un à un. N’ajoutez le suivant qu’une fois le premier complètement incorporé à la pâte.


A l’aide d’une poche à douille dressez des petits « tas » sur une feuille de cuisson. Ne les faites pas trop grand car ils vont d’étaler avec la chaleur.


Mettez au four pendant 13 min à chaleur statique, puis prolongez de 8 min à chaleur tournante. C’est une méthode de cuisson tip top vous verrez : les choux sont croquant mais pas sec.


Vous allez devoir faire plusieurs fournées. Mon conseil, entre les tournées refroidissez la plaque de votre four en passant le dos sous l’eau froide. Si la plaque est chaude la pâte à chou va tout de suite s’étaler et vous aurez des choux larges qui ne vont pas beaucoup gonfler.

Préparation de la crème pâtissière :
Versez le lait dans une casserole et grattez la gousse de vanille au dessus. Mettez la gousse dans le lait et faites bouillir.
Dans un saladier mélangez le sucre, la maïzena et les jaunes d’œuf. Battez jusqu’à ce que le mélange blanchisse.


Versez le lait bouillant dessus et fouettez.


Transvasez dans la casserole et portez le tout à ébullition pendant 30 secondes. Il vous faut remuer constamment même avant l’ébullition sinon des grumeaux se formeront.
Retirez du feu, ajoutez le beurre coupé en petit dès, mélangez.
Laissez refroidir en couvrant avec un film alimentaire. Le film doit toucher la crème sinon une peau se formera au dessus.

Pour le glaçage :
Tout simple : mélangez le sucre glace, le blanc d’œuf et le jus de citron. N’hésitez pas à rajouter du sucre glace afin que le mélange soit bien épais. Il doit être vraiment épais sinon il coulera et se retrouvera sur l’assiette, sans qu’il ne reste rien sur les choux !
Ajoutez du colorant si vous souhaitez faire des effets, vous pouvez même séparer le glaçage dans plusieurs bols et mettre différents colorants… Amusez-vous !

Lorsque tout est fin prêt et refroidi, munissez vous de votre poche à douille que vous aurez remplie de crème pâtissière. Soulevez votre chou et trouez le dessous à l’aide de la poche à douille puis remplissez ! Ce qui est bien c’est de prendre le chou totalement dans sa main, comme ça vous pouvez le sentir gonfler. Dès qu’il gonfle un peu arrêtez, sinon il risque d’exploser !



Plongez le haut du chou dans le glaçage, tournez une ou deux fois.

TADAAAAM vous avez vos jolis petits choux.




J’espère que vous vous régalez

A demain !


Anaïs


mercredi 3 juin 2015

Idée #10 : faire un head-band ananas

Aujourd’hui petite idée couture
Je voulais participer au « projet DIY  #1 » avec le thème ananas mais je viens de voir qu’il est déjà fermé… Et qu’ils sont passés au deuxième…

Donc un petit DIY que pour nous et pour personne d’autre... Le HEAD BAND ANANAS ! Mais qui est déclinable dans tous les fruits existants…


Ca a été une super bonne excuse pour courir au marché Saint Pierre, avec plein de bonnes intentions en tête « je n’achète QUE ce dont j’ai besoin, un tissu vert et un tissu orange, c’est tout » ouais ouais à peine j’avais posé le pied hors de la station Anvers que j’avais déjà acheté 15 mètres de tissu. 15 mètres pour de vrai, je n’exagère même pas. Ben oui y’avait des promos aux Coupons de Saint Pierre… 3 mètres pour 5 euros… Et il y avait des supers jolis tissus de doublure… Ç’aurait été un crime de passer à côté d’une affaire pareille !

Mais passons.
Pour cette idée, commencez par tracer sur une feuille une bande de 30x8cm et une seconde de 17/12x8cm : un des côtés de la bande fait 17cm de longueur, l’autre 12cm et vous rejoignez les deux extrémités pour dessiner une diagonale.


Epinglez vos deux petits patrons sur le tissu plié en deux. La longue bande doit être posée sur le pli, la petite non. Coupez. Répétez l’opération une seconde fois, vous devez avoir à la fin 2 grandes bandes de 60cm (et oui 30cm x 2 puisque découpé sur le pli ;) ) et 4 petites bandes.


Epinglez les petites bandes de chaque côté de la grande, endroit du tissu contre endroit du tissu. Piquez à 1cm.



Ouvrez les coutures au fer.


Répétez l’opération avec l’autre bande.

Maintenant prenez vos deux bandes rallongées et épinglez les l’une contre l’autre, endroit contre endroit. 


Piquez à 1cm du bord en partant du milieu bas. Vous allez coudre sur toute la longueur SAUF en bas sur une dizaine de centimètre. Il faut garder une ouverture pour pouvoir retourner le tissu. 


Donc partez du milieu bas, lorsque vous arrivez aux coins gardez l’aiguille plantée dans le tissu, soulevez le pied de la machine, tournez le tissu, rabaissez le pied puis reprenez votre couture.


Réduisez les coins.


Retournez !


Repassez votre tissu en positionnant bien les coutures.


Il faut maintenant coudre à la main la partie laissée ouverte. Pour ceci on fait un point coulé (ou point glissé). Alors le point coulé est plutôt bien expliqué sur cette vidéo. Mais je vais pas faire ma flemmarde et je vais essayer de vous expliquer :
Vous avez une aiguille, un fil, un nœud au bout du fil. Piquez le premier point depuis l’intérieur du bandeau, de cette façon le bout de fil et le nœud seront cachés à l’intérieur. Donc piquez de l’intérieur vers l’extérieur puis venez piquer l’autre côté du bandeau mais que sur le rabat, ne traversez pas les deux épaisseurs de couture, de cette façon votre couture sera invisible. Ressortez votre aiguille 4 à 5 millimètres plus loin et allez piquer l’autre côté du tissu. Et ainsi de suite… Rohlala j’espère que je suis claire… C’est vraiment compliqué d’expliquer la couture pas écrit !


TADAAAM votre bandeau, ou « head band » comme on dit, est prêt !


Alors par contre… et oui il y a un par contre… Le miens était trop petit… J’ai une grosse tête faut croire… Pour un tour de tête façon bandeau de 56cm comme moi, prévoyez de rajouter 4cm sur les petites bandes.
Ou alors, vous pouvez procéder de la façon suivante :
On coupe le bandeau pile au milieu (oui je sais ça fait tout drôle).


On fait un rentré d’un cm et entre les deux couches on place un élastique plat au milieu. 


Ensuite on plie les côtés de l’extérieur vers le milieu du tissu, 


on épingle puis on pique à 0,5cm du bord. 


On répète l’opération de l’autre côté, et voilà ! Cette technique est pas mal car en plus de récupérer des centimètres c’est assez confortable d’avoir une partie élastique.


Voilà pour l’idée du jour, j’espère qu’elle vous a plu.





A demain !

Anaïs