mardi 26 mai 2015

Idée #6 : Shine bright like a diamond avec vos nouvelles baskets à paillettes

Ohlala la honte ! J’avais dis petite pause de deux semaines et voilà près de trois semaines qu’aucune idée n’est apparue sur le blog… Je sais c’est mal ! Mais c’est vrai qu’au retour de vacances il faut se remettre dans le bain, régler 2-3 choses qu’on avait mises de côté, se réapproprier son espace, et bien d’autres petites choses qui m’ont mise en retard.
Mais je suis de retour et pour de bon ! J’ai 3000 idées, 50 000 envies et bien l’intention de partager tout ça avec vous.

Aujourd’hui une réalisation ULTRA facile et pas chère, et que j’avais envie de faire depuis longtemps.

Cet été je me suis acheté des baskets compensées blanches type No Name mais sur Asos. Je les adore, elles sont super confortables et vont avec tout. Je n’ai porté pratiquement que ça pendant 3 mois. A la plage, en forêt, en ville. Résultat elles ne sont pas restées blanches longtemps. Comme elles ne m’avaient pas coûté très cher, je n’ai pas hésité à les passer à la machine à laver mais ça n’a rien changé… J’ai donc persévéré à les porter mais elles se sont mises à jaunir. Et le pire c’est que la semelle compensée en plastique elle reste blanche, ce qui donne un effet bicolore du plus mauvais goût. Je les ai donc soigneusement rangée dans mon placard, le cœur lourd.


Et puis un jour paf, l’idée m’est venue. Je suis une monomaniaque de la paillette, il faut le savoir. Tout ce qui brille, le doré, l’argenté, les paillettes, les sequins… Ca me rend folle. C’est donc en m’appliquant le plus beau des vernis du monde, celui à paillette doré, que l’idée a pointé le bout de son nez. Si j’appliquais mon vernis sur la toile de mes baskets ?
Ou mieux, si je mélangeais des paillettes à une peinture blanche spéciale textile ? AAAHH ni une ni deux, je file chez Rougier et Plé. Et là c’est comme si un mec chez Pébéo avait créé une gamme spécialement pour moi : une collection complète de peintures textile paillettées… Joie, bonheur, extase !

Là mon petit chat a essayé de squatter la photo


Donc un DIY encore plus facile que ce que je pensais, voici les étapes :
Nettoyez au maximum vos baskets afin d’enlever toute la poussière.
Protégez la semelle avec du gros scotch, enlevez les lacets.



Et c’est parti : à l’aide d’un pinceau appliquez la peinture sur la toile, en insistant bien dans le sens du textile (des rainures) afin que le produit pénètre bien tout le tissu. N’hésitez pas à en mettre une bonne couche, le flacon est largement suffisant pour recouvrir les deux chaussures. Et puis plus il y a de peinture, plus ça brille.




Lorsque toute la basket est recouverte, il faut faire sécher le produit à l’aide d’un sèche cheveux pendant 5 bonnes minutes.


Enfin, petit plus, appliquez une couche d’imperméabilisateur. Ce n’est pas obligatoire mais c’est mieux. Vous ne voudriez pas que toutes ces jolies paillettes disparaissent à la première pluie quand même.


TADAAAM Ohlala vous n’imaginez pas à quel point je suis heureuse ! Je n’arrête pas de regarder mes pieds ! Je suis trop contente d’avoir sauvé ces chaussures de la fin certaine qui leur était destinée ! Et pour la modique somme de 5€05, le prix d’un flacon de peinture textile Pébéo.


Je vous laisse, je vais shiner bright like a diamond avec mes nouvelles chaussures.

https://youtu.be/lWA2pjMjpBs

A demain pour une nouvelle idée !


 Anaïs

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire