mercredi 27 mai 2015

Idée #7 : faire une tarte à la rhubarbe, comme tout le monde

Oui, je sais, vous la voyez partout. La tarte à la rhubarbe, c’est un peu la Stansmith des blogueuses, le marronnier de la blogosphère, les Francs-Maçons de votre newsfeed : on y à droit tous les ans mais on ne peut pas s’empêcher de sauter dessus ! Tous les mois de mai c’est pareil, dès que ces grandes tiges bicolores pointent le bout de leur nez les blogs sont envahis de recettes et Instagram et Pinterest débordent de photos toutes roses, plus appétissantes les unes que les autres. Et moi je ne résiste pas : quand je vois quelque chose partout, je le veux aussi. En plus en tant que toute nouvelle blogueuse, c’est un peu comme si je me pliais à la tradition, comme un rite de passage… Alors j’espère fort fort que ça va vous plaire car je me suis mis la pression.



Voici donc MA version de la tarte à la rhubarbe. Pour vous expliquer un peu la genèse, je suis partie d’une photo Pinterest qui m’a tapé dans l’œil et que voici. En plus il s’agit d’une tarte frangipane/rhubarbe ce qui m’arrange bien car mes colocs ne sont pas forcement de grands amateurs de rhubarbe, alors comme pour des enfants il faut faire passer ça avec quelque chose de plus doux !
Enfin j’y ai ajouté ma petite touche personnelle. L’été dernier j’ai travaillé dans un restaurant semi-gastronomique en Bretagne (L’Abri des barges pour ne pas le citer, tout y est ultra frais, allez-y de ma part !) et le chef y proposait un dessert qui me faisait me lécher les babines pendant tout le service. Dans un petit bocal il plaçait une compote de rhubarbe au gingembre, surmontée d’une soupe de fraise fraiche, le tout recouvert d’une chantilly de lait de coco… La combinaison magique. Si j’avais pu je n’aurais mangé que ça de tout l’été. Rhubarbe + gingembre + fraise + coco = paradis + nirvana. Une sorte de nombre d’or du dessert fruité.
Partant de cette opération mathématique irréfutable, j’ai voulu associer le gingembre et la coco à ma tarte à la rhubarbe. Voici la recette.

Il vous faut…

Pour la pate :
_200g de farine
_100g de sucre glace
_1 grosse pincée de sel
_50g de beurre
_1 jaune d’œuf
_2 cuillère à soupe de lait de coco

Pour la frangipane :
_25g de beurre
_150g de poudre d’amande
_1 oeuf
_2 cuillères à soupe de lait de coco
_1 cuillère à café de gingembre (ou plus selon votre goût)
_1 pincée de sel

Pour l’entremêlage de rhubarbe
_4  grandes tiges de rhubarbe
_200ml d’eau
_100g de sucre

Pour faire la pate :
Mélangez la farine, le sucre glace et le sel dans un récipient et mélangez. Ajoutez le beurre coupé en petit morceau et mélangez du bout des doigts jusqu’à l’obtention d’une poudre granulée.
Dans un bol, mélangez le jaune d’œuf et le lait de coco. Versez dans le mélange farine/beurre et mélangez jusqu’à ce que la pate forme une boule. Rajoutez de la farine si la pate colle trop aux doigts.
Enroulez la pate dans du film plastique et réservez au frais pendant 30 min.

Pendant ce temps vous pouvez préparer la rhubarbe :
Coupez les tiges de la taille de votre moule. Personnellement j’avais un moule rond donc j’ai coupé des grands morceaux. Si vous avez un moule rectangulaire vous devez couper quelques très grands morceaux et beaucoup de petits.


A l’aide de votre mandoline (oui la mandoline c’est l’outil magique, je l’utilise tout le temps, si vous n’en avez pas je vous JURE que c’est un investissement utile), couper chaque morceau dans le sens de la longueur en une fine lamelle. Une branche de rhubarbe contient à peu près 3 ou 4 lamelles.
Faites chauffer l’eau et le sucre dans une casserole, dès que l’eau bout ajoutez les lamelles de rhubarbe. Laissez les 1 minutes ou deux, le temps qu’elles ramollissent un peut et puissent être manipulable. Attention, ne pas les laissez trop longtemps ! Elles doivent avoir la consistance de pates Al Dente, autrement elles seront trop cuites et ça fera de la compote…
Déposer vos lamelles sur du papier absorbant et commencez l’entremêlage. Voici une bonne explication sur la technique. Vous allez voir, c’est pas si compliqué !
Gardez l’eau de cuisson.
Ah oui, j’allais oublier : Faites votre entremêlage sur du papier cuisson. De cette façon ce sera tout simple de renverser le tout sur votre tarte. Moi comme une bécasse je l’ai fais directement sur mon plan de travail (propre) et après j’ai galéré pour le soulever…



Ca doit maintenant faire 30 minutes que votre pâte refroidit au frigo. Faites préchauffer votre four à 190° puis faites cuir la pâte 15 minutes, en plaçant des billes de céramique dessus afin qu’elle ne gonfle pas. Alors moi je n’en ai pas, à mon grand désarroi, donc dès que je vois une bulle se former sur ma pâte, j’ouvre le four et je la crève avec un couteau. Je sais, pas très pro comme méthode mais bon, on fait comme on peut !

Pour la frangipane :
Faites fondre le beurre dans une casserole à feu doux.
Dans un récipient, mélangez la poudre d’amande, le sucre, l’œuf, le lait de coco, le gingembre et le sel et mélangez. Ajoutez le beurre fondu et mélangez.
Placez le mélange sur votre pâte à tarte pré-cuite é enfournez à nouveau pour 25-30 minutes, jusqu’à ce que le dessus soit doré.

Laissez refroidir et placez l’entremêlage de rhubarbe par dessus. A l’aide d’un ciseau, coupez la rhubarbe qui dépasse de la tarte. Avec un pinceau à pâtisserie, appliquez l’eau de cuisson sur la rhubarbe afin de lui donner un aspect brillant.



TADAAAM
Plutôt mignonne la tarte non ?
J’espère qu’elle vous donne envie et que je suis maintenant officiellement une vraie blogueuse :)



A demain pour une nouvelle idée !

Anaïs


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire